Site officiel de la commune de Chef-Boutonne
Rechercher : 


Histoire de la commune de Chef-Boutonne

Le patrimoine de la commune de Chef-Boutonne

Visite virtuelle en photos de la ville de Chef-Boutonne

colone gauche vue panoramiques2

 



 Tmot_maire

photo du maire 2018

Fabrice Michelet,
Maire
"Depuis quelques semaines, 3 commerces ont fermé dans notre centre-ville. Les réactions n’ont pas manqué ; notamment sur facebook où des insultes ont été proférées à mon égard. Suis-je responsable de la fermeture de ces commerces ? Plus largement, la municipalité est-elle responsable ? Au-delà de ces questions, quoi faire maintenant ? Peut-on avoir de l’espoir pour le commerce local ?

Les raisons qui ont amené ces 3 commerces à fermer dans un laps de temps court ne sont aucunement liées les unes aux autres. 3 commerces : 3 raisons différentes.

Si je regrette vraiment ces fermetures, la municipalité n’en est pas pour autant responsable. Ce sont avant tout des entreprises privées.

Je ne souhaite pas polémiquer et ne répondrai donc pas aux attaques ici même.

Je préfère expliquer en quelques mots la stratégie que développe la commune, pour maintenir et développer le commerce. En milieu rural, les commerces de centre-ville ont du mal à se maintenir, car le nombre d’habitants et de clients est souvent un peu juste, selon les activités. Pour consolider ces commerces, il convient donc d’augmenter le nombre de personnes, à travers le tourisme. Les touristes sont des consommateurs. C’est pour cette raison que nous souhaitons obtenir l’homologation « Petite Cité de Caractère ». Il suffit d’observer ce qu’il se passe dans les 185 communes labellisées en France. Je mesure mes propos en étant conscient qu’on n’accueillera pas 100 000 personnes bien évidemment. Mais cela fonctionne.
Un exemple va en ce sens : dans les années 2003 à 2007, beaucoup de touristes britanniques venaient à Chef-Boutonne. Tous les commerçants profitaient de ces consommateurs en masse.

L’autre versant de notre stratégie est d’offrir à des porteurs de projets des emplacements commerciaux attractifs, accessibles et à des prix raisonnables. C’est pour cela que la commune va réhabiliter 3 immeubles place Cail. Ce projet est en cours mais je reconnais que c’est long, trop long. Mais nous faisons le maximum.

Notre commune a des atouts. C’est à nous d’abord de croire en son avenir.

Et puis, n’oublions pas que nous tous, nous sommes citoyens et consommateurs. A nous tous aussi de consolider ces commerces.

Soyons acteurs. Soyons positifs."