Site officiel de la commune de Chef-Boutonne
Rechercher : 


Histoire de la commune de Chef-Boutonne

Le patrimoine de la commune de Chef-Boutonne

Visite virtuelle en photos de la ville de Chef-Boutonne

 

colone gauche vue panoramiques2

 



 Tmot_maire

photo du maire 2018

Fabrice Michelet,
Maire

"Nous voici en 2022.

Pour la 2ème année consécutive, ce début d’année est perturbé par la pandémie de la covid 19 et la crise sanitaire qui en découle. Cette nouvelle vague qui atteint bon nombre de pays occidentaux est une nouvelle étape qu’il convient de surmonter.

Si beaucoup de choses sont à dire sur ces événements, j’ai envie pourtant et malgré tout de débuter cet éditorial par vous souhaiter une bonne année. Je vous adresse, au nom des élus et des agents de la commune, nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de sérénité :

« Bonheur » car c’est sans aucun doute l’état de plénitude que nous souhaitons atteindre.
« Santé » car il s’agit de la plus grande richesse, dont on a conscience surtout quand on a malheureusement connu des ennuis de santé.
« Sérénité » car elle permet de réduire le stress et de maitriser mieux les événements de la vie.

Aujourd’hui, notre pays ne vit pas un moment où la sérénité est le maitre-mot. En effet, la crise sanitaire actuelle est toujours très présente et nous oppresse depuis maintenant presque 2 ans.

La pierre angulaire pour contrer ce virus est bien la vaccination. Quoiqu’en disent certains sceptiques, les chiffres prouvent que la vaccination protège davantage ceux qui en sont les bénéficiaires. La très grande majorité des personnes en soins intensifs ne sont pas vaccinées. Les faits sont têtus ! Faites-vous vacciner.

Après 2 ans de confrontation avec ce virus, nous avons pris l’habitude et maintenant adopté le réflexe de pratiquer les gestes barrières. Il faut absolument continuer à les maintenir afin d’éviter et limiter la propagation. Nous avons tous un rôle à jouer. Nous sommes tous responsables. Assumons ce rôle pour nous et pour les autres aussi.

En ce début d’année, positivons. Soyons optimistes par rapport à la fin de la pandémie, qui grâce à tous les moyens déployés, sera, j’en suis convaincu, réduite à néant.

Malheureusement, les dernières mesures gouvernementales interdisent les rassemblements traditionnels des vœux. Je comprends cette mesure mais je la regrette, car le « vivre ensemble » est aussi important dans ces moments difficiles. Nous allons donc respecter cette interdiction en annulant les 4 cérémonies que nous avions programmées en ce début de mois. Nous avions communiqué dans nos journaux municipaux, distribués depuis peu. Il convient donc de ne pas en tenir compte.

J’espère que nous pourrons organiser une cérémonie des vœux, symboliquement, un peu plus tard dans l’année pour enfin, montrer que cette année débute ensemble."