Site officiel de la commune de Chef-Boutonne
Rechercher : 


Histoire de la commune de Chef-Boutonne

Le patrimoine de la commune de Chef-Boutonne

Visite virtuelle en photos de la ville de Chef-Boutonne

colone gauche vue panoramiques2

 



 Tmot_maire

photo du maire 2018

Fabrice Michelet,
Maire
"Notre mairie est en deuil.

Je me sens véritablement touché par la mort de notre collègue maire, Jean-Mathieu Michel. En effet, cet élu est mort dans des conditions inacceptables en accomplissant sa mission de maire. Même si sa mort semble être accidentelle, le geste de vouloir bousculer et ne pas respecter cet élu local semble acquis.

C’est vrai, et j’ai eu plusieurs fois l’occasion de l’écrire ou le dire, nous  les maires, sommes devenus les « pushing ball » de la République. Si quelque chose ne va pas, c’est la faute du maire ! S’il y a un problème dans la commune, c’est évidemment à cause du maire.

Si nous sommes « à portée d’engueulade », comme l’aime à rappeler notre président du Sénat, M. Gérard Larcher, nous ne sommes pas responsables de tout !

Notre fonction nous oblige à faire appliquer les règles en vigueur, à défendre l’intérêt général ; c'est-à-dire quelquefois dire « non ». C’est notre mission ; c’est notre devoir.

Nous avons souhaité être élus pour porter un projet avec d’autres conseillers municipaux, être au service de nos habitants, œuvrer pour le bien commun. Mais nous n’avons pas été élus pour mourir…

La violence envers les élus se rapproche de jours en jours, quand on voit aussi les permanences de nos députés, souillées ou endommagées. C’est inacceptable.

Je ne demande aucun remerciement. Je demande juste le respect qu’on doit à un élu, maire, adjoint ou conseiller qui a décidé de prendre ses responsabilités et qui a reçu mandat de ses concitoyens pour représenter la commune et prendre les décisions nécessaires pour 6 ans.

Je ne connaissais pas M. Michel mais je veux rendre hommage à son action, à son dévouement et lui témoigner ma gratitude et de ma sympathie quand je vois qu’il a été maire durant 36 ans !

Merci et respect."